Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 15:51

 

Je vous annonce l'arrivée prochaine d'un roman.  Parution d'ici quelques semaines. J'ai souhaité y associer Paul di Giovanni, un ami qui jauge 82 printemps.  Ce dernier avait ébauché une histoire dont je me suis partiellement inspiré pour écrire cet opus. Il s'agit d'un roman d'aventure, d'amour, d'amitié, d'émotion. La quatrième de couverture donne le ton, lisez plutôt : Nos auteurs, soucieux de s’écarter d’une tendance actuelle, celle orientée vers des récits où le crime le dispute à la perversion, ont, à contre-courant du genre apprécié par certains, pris le parti de l’émotion, de l’amour, de l’amitié et de l’aventure humaine. L’histoire fictionnelle qu’ils proposent à travers cet ouvrage pourrait être la leur, la vôtre, la nôtre. À vous d’en juger.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 16:37

Le voilà.

Volume 1

Introduction et information

Mon intérêt à l’égard du patrimoine architectural et culturel de Marseille s’étend amplement, année après année. Subséquemment aux différents ouvrages que j’ai consacrés à notre cité avec pour unique ambition de la mieux faire connaître, de  nouveau je me suis pris à penser que certaines facettes de son histoire méritaient d’être examinées avec application. Il en va ainsi de son patrimoine sculptural qui à ma connaissance n’a que faiblement été considéré. C’est pourquoi je me suis appliqué à sillonner et à explorer les seize arrondissements de la ville que nous aimons. Mon but fut de repérer, photographier et réunir les créations sculptées représentatives, dirons-nous les plus notables. Il va sans dire qu’en raison d’éviter des répétitions, certaines œuvres ne figurent pas dans le présent volume. De surcroît, il est pensable que quelques créations aient inévitablement échappé à mes recherches. Vous l’aurez compris, ce recueil n’a aucune prétention d’exhaustivité, il convoite de populariser et faire apprécier un héritage buriné et façonné par des artistes et des artisans talentueux. Si la plupart d’entre eux sont connus, certains demeurent anonymes d’autant que certaines sculptures ne sont pas signées, et que les investigations les concernant sont infructueuses. En outre, j’ai borné mes recherches aux lieux accessibles librement ou visibles à travers une grille, de sorte que le lecteur avide de découvertes puisse admirer des œuvres sans avoir à franchir une porte ou à débourser. Ainsi, sont exclus de cette présentation les statues et bas-reliefs contenus dans les musées, à l’intérieur des églises et autres sanctuaires, et les administrations non ouvertes au public. En examinant l’ouvrage, vous remarquerez qu’énormément de façades d’immeubles montrent un faciès féminin ou masculin, voire plusieurs et mixtes. Il s’agit de masques ou mascarons. Portées par la croyance populaire, certaines représentations avaient pour fonction originelle d'éloigner les mauvais esprits afin qu'ils ne s’insinuent dans l’habitation. D’autres incarnaient le propriétaire, des membres de sa famille, une personnalité ou une divinité. En cohérence avec les mascarons destinés à déjouer le néfaste, un Volume 2 de « Sculptures, statues et autres splendeurs » traite, outre d’autres thèmes, des statues de saints (es) implantées dans une niche ménagée dans un angle de la façade d’immeubles, lesquelles avaient pour vocation de préserver leurs occupants des maléfices et de les placer sous protection divine. Marseille compte énormément de constructions anciennes et de lieux publics où se trouve une statue admirable. Précisons que quelques œuvres sont dépourvues d’une signature, néanmoins il n’en demeure pas moins que la splendeur de ces chefs-d’œuvre n’a d’égale que la maestria des artistes qui nous ont légué un patrimoine sculptural hautement qualitatif.

Jean-Claude Romera.

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2020 4 09 /01 /janvier /2020 14:52

Salut à tous,

Photo destinée à la couverture d'un livre en préparation. Un ouvrage qui, en 850 photos et de nombreuses pages de texte, traitera de la statuaire de Marseille. Vous en saurez plus dès que la maquette sera prête. Meilleures salutations.

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2020 4 09 /01 /janvier /2020 13:57

 

Salut à tous,

Prochaine publication. La biographie d'un couple d'artistes ayant défrayé la chronique mondiale. Préface de Rémy Julienne. À l'écoute des protagonistes, je compris rapidement que j'étais le témoin privilégié d'une histoire exceptionnelle. À l'inverse de la plupart des biographies de célébrités, rien de ce que le lecteur lira n'est exagéré, tout est rigoureusement exact. Aussi tentant qu'était ce projet, je m'y suis attelé uniquement parce que j'affectionne Catherine et Alain Jamet, des êtres fascinants s'il en est. Bientôt en librairie. Bonne année à tous. Que 2020 vous comble de jours heureux et vous apporte de belles lectures.

Bonjour,

Le livre est maintenant disponible. Fendez-vous de quelques piécettes, vous ne le regretterez pas.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2018 3 20 /06 /juin /2018 11:02

Bonjour,

Le livre est disponible. Vous le trouverez dans les librairies ainsi que sur les sites dédiés. L'éditeur a fait du bon travail. L'ouvrage est relié, il compte 260 pages, 210 photos, 160 pages de rédaction et son prix 24,90 €, par rapport au marché, est très serré. Donc, rien ne vous empêche  de vous le procurer. Vous y trouverez divers chapitres susceptibles de vous renseigner utilement sur de nombreux sujets. De surcroît, les textes permettent de mieux comprendre Marseille. Un conseil : courez chez votre vendeur préféré, l'éditeur ayant limité le tirage à 1000 exemplaires, vous risquez de rater une occasion unique de posséder cet ouvrage d'autant plus incomparable, que compte tenu de sa solidité, si vous l'employez au calage d'un meuble, il résistera à un poids important. Si vous êtes léger d'argent, du lundi au vendredi, à 9h 30, branchez-vous sur www.frequencesud.com et vous pourrez m'écouter parler d'un sujet tiré de " L'enclos des âmes ". Soyez vivants, je compte sur vous.  

Partager cet article
Repost0
12 mars 2018 1 12 /03 /mars /2018 14:40

Mon dernier ouvrage, éditions un Autre Reg'Art, sera disponible à partir du 15 mai. Le format 24x22 cm - Relié comptera environ 300 pages et 150 photographies couleurs. Il s'agit d'un enclos de soixante-trois hectares où se trouvent cent mille sépultures... Nonobstant les défunts, la vie y est présente et se perçoit sous divers aspects. Citons sans ordre aucun: les visiteurs discrets, les entreprises intervenantes, le personnel appliqué, les volatiles gazouilleurs, les félidés alanguis, la végétation changeante, la flore bigarrée, l'arborescence différenciée, le bruissement du vent, le clapotis de l'eau dans l'arrosoir, etc... Des sensations propres au relâchement, des sons éminemment apaisants. Où que se porte le regard, la magnificence transparaît en cela que l'architecture religieuse y est admirable. Différents styles architecturaux s'y côtoient harmonieusement, se partageant entre Art brut, Baroque, Classique. La globalité du décorum de cet engageant cimetière, offre une diversité d'un onirisme émotionnant où la poésie du sacré le dispute à la quintessence.

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 10:40

 

Salut à tous,

Mon dernier livre " La trajectoire du drame " est désormais disponible. Cet opus est publié par Emergence édition N°530, Avenue Joseph Gasquet 83100 Toulon. Tel 04-94-16-90-20. N'importe quelle librairie peut vous le fournir, il suffit de communiquer le titre ou le numéro ISBN: 978-2-490007-00-4. Exceptionnellement et rien que pour vous, 1 000 000 des premiers   exemplaires sont garantis 2 ans (papier et encre) de surcroît, je m'engage durant une année, à retoucher toute tournure de phrase que vous n'aimeriez pas. Vous l'avez compris, il s'agit d'une méthode marketing qui, selon mon voisin psychiatre, devrait booster les ventes. Ce gars a de la bouteille et un bon savoir faire, il a déjà à son actif la publicité sur les serviettes périodiques aux couleurs du drapeau français, il est également l'auteur de la célèbre formule : " Le monde ne tourne pas à la même vitesse pour tous. Les jeunes femmes se préoccupent de leur cycle et les hommes de leur vélo". Pour tout vous dire, j'accorde plus de crédit à vos achats qu'à ses talents publicitaires. S'il vous plaît, ne me décevez pas. J'embrasse tous ceux qui achèteront une dizaine de bouquins. Quant aux autres ? Soyons sport, une bise à tous.
Jean-Claude Roméra   

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 11:12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salut aux personnes qui se risquent à prendre connaissance de mes petites affaires littéraires.

Cela fait un bail que je n'ai pas alimenté mon blog. D'aucuns penseront que c'est par fainéantise, désintérêt, manque de temps, que sais-je encore. Au vrai, je n'avais pas grand-chose à dire, tout du moins rien qui sois susceptible de retenir l'attention du visiteur lambda. Néanmoins, entre ce long intermède un manuscrit a pris naissance : " La Trajectoire Du Drame ". Un roman qui, actuellement, est livré aux bons soins d'une maison d'éditions. Une histoire concoctée d'après un fait réel qui s'est déroulé en France. A savoir, le drame survenu à deux artistes lors d'un gala parrainé par Alain Delon. De quel drame s'agit-il ? Patience, le livre apporte les réponses que chacun peut se poser. La lecture de la quatrième de couverture dévoile le début de cette aventure livresque. lisez plutôt.

Ce numéro était particulièrement dangereux. Le fait que le risque soit considérable, en faisait l'attrait. L'être humain est ainsi; la proximité de la mort lui occasionne une attirance macabre.

Les artistes, boostés par la ferveur des spectateurs, déroulaient leur démonstration millimétrée. Kelly Baker fit virevolter sa jupette de cuir et alla s'agenouiller devant un panneau noir. Le tireur cala une pomme sur le dessus de la tête de sa partenaire, saisit son arbalète, encocha une flèche et épaula. Soudain Kelly poussa un cri strident et s'effondra. Adam Baker, figé, incapable de réagir, tenait ses mains plaquées sur ses yeux. Sa partenaire et épouse chérie, pelotonnée au centre d'une flaque de sang, n'osait s'allonger. Armée de courage, elle s'agenouilla et avant que n'interviennent les secours, elle arracha la flèche plantée dans son crâne.

A bientôt.

 

 

Partager cet article
Repost0
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 17:10
La couverture du livre.
La couverture du livre.

Bonjour,

La couverture de mon dernier livre. Un opus destiné à la jeunesse. Plus précisément aux lecteurs ayant entre 7 et 77 ans. Publication prévue fin août. Pour un petit billet de 10 euros auquel vous ajouterez un minuscule bifton de cinq euros, vous acquerrez un ouvrage bienfaisant. Un monsieur de 71 ans, ancien prof de français, m'a confié avoir savouré l'histoire de Banzaï. Vous ne courez aucun risque, le chien contient ses aboiements, ne mord pas, il se contente de narrer ses aventures.

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 14:21
Banzaï, mon Carlin.
Banzaï, mon Carlin.

Banzaï, mon Carlin.

Bonjour,

Voilà plusieurs semaines, voire quelques mois que j'ai négligé d'enrichir le rédactionnel de mon blog. Par manque de temps ? Défaut d'inspiration ? Par fainéantise ? La cause la plus probable est à rechercher dans chacune de ces interrogations. Ce disant, durant cet intermède, j'ai travaillé à l'écriture d'un ouvrage destiné à la jeunesse. Après avoir publié des livres de classifications diverses "humour, histoire, romans" pourquoi pas un bouquin prédestiné aux 7 à 77 ans. Le récit s'attache à relater les pérégrinations d'un chien nommé Banzaï, mon Carlin adoré. Un matin, au réveil, Banzaï se rend compte que ses patrons ont quitté la maison. Ces derniers, habituellement, l’emmènent avec eux, tandis que cette fois ils l'ont laissé sous la garde d'une personne. Le petit chien malin, fausse compagnie à son gardien et part à la recherche de ses maîtres. Son expédition le mènera jusqu'à Paris. Isolé, exposé aux dangers, Banzaï parviendra-t-il à se tirer d'affaire ? Dans le but d'en savoir plus, il sera nécessaire d'acquérir l'opuscule. Vous ne pensez tout de même pas que je vais vous dévoiler la fin sans bourse délier. Hé ho ! en dépit de la sueur qui orne mon front, notez l'absence d'une quelconque inscription.

Salut les amis (e)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Jean-Claude Romera dit Rogué
  • : Ce blog est uniquement orienté vers la littérature.
  • Contact

Recherche

Liens